UA-46558017-1
L’ ÉDITO DU MOIS DE L'AVIVO C. DAVAT - Responsable des "LOISIRS" de l'Avivo NOTRE JOURNAL : "ESPACES" DE L'AVIVO LES ACTUALITÉS DE L'AVIVO

Prenez connaissance de notre éditorial du mois.

L’office social de l’AVIVO oeuvre pour la défense des personnes retraitées

Nous vous informons, dissertons les derniers événements  de l’actualité

Un assortiment de nos loisirs : Cinéma des aînés, des courses journalières,

Toutes les informations mensuelles de notre presse écrite.

SUITE...

SUITE...

SUITE...

SUITE...

SUITE...

© www.avivo.ch - Genève 2008-2017 / dj

L’ÉDITO

L’OFFICE SOCIAL

LES ACTUALITÉS

LES LOISIRS

LE JOURNAL « ESPACES »

Imprimer
L’OFFICE SOCIAL DE L'AVIVO Logo de l'Avivo

ACTUALITÉS

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’AVIVO





Spielmann  -  Président

Marianne Ricci    - Office social

Catherine Davat  -  Loisirs et voyages

A. Zimmermann  -  Vice- présidente





Dans son rapport, Jean Spielmann, notre président, décrit en détails les aspects inquiétants du projet de réforme Prévoyance 2020. Nous voterons en septembre sur l’augmentation de 0,6% de la TVA. Si cette modification constitutionnelle est adoptée, toute une série de 54 lois - inquiétantes - sera automatiquement validée. L’AVIVO soutient le référendum qui a été lancé. Des explications détaillées sur ce projet ficelé font l’objet de 8 pages spéciales dès ce numéro du journal de l’AVIVO.


Sont en cause l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, de futures baisses de rentes, la diminution du taux de conversion des rentes du 2ème pilier. Les 70 F d’augmentation des rentes - seulement pour les futurs     retraités ! - ne compenseront de loin pas les diminutions des rentes programmées du 2ème pilier et la hausse de la TVA. L’AVS, basée sur la solidarité et un financement par répartition doit couvrir les besoins vitaux. Elle ne doit pas devenir la roue de secours du 2ème pilier.


L’AVIVO s’oppose à l’augmentation des tarifs des TPG. Elle ne se justifierait que dans le cas d’une nette amélioration des prestations (voir article dans ce journal). Quant au Chalet Florimont, les discussions en commission ont montré l’absence de soutien de la quasi-totalité des députés pour le maintien de cette offre si chère aux personnes âgées. Prochaine décision au Grand Conseil (un article aussi dans ce numéro).


Les rapports d’activités ont ensuite été présentés par les responsables des services. Marianne Ricci pour l’Office social, Catherine Davat pour les loisirs et voyages, Philippe Crottaz pour les finances. Le rapport sur l’administration de Nathalie Schmitt (en convalescence) a été lu par Annette Zimmermann.VUE DE L'ASSEMBLEE


Élections

Outre le renouvellement du mandat de 5 membres actuels du comité, l’assemblée a élu à l’unanimité deux nouveaux : Jean-Luc Widler, très engagé dans plusieurs associations genevoises et suisses actives dans la défense des handicapés, et Roger Deneys, député PS au Grand Conseil, dont la mère, Heidi Deneys, a été dans le passé très active dans les rangs de l’AVIVO, à Neuchâtel et au niveau national.


Questions

De nombreux autres sujets ont été évoqués par les participants à cette assemblée : assurance maladie publique, primes d’assurance liées aux revenus, énergie et sécurité du nucléaire, accessibilité dans les transports publics, subventions de la Ville de Genève, et de l’Etat (rien !), etc.


L’AVIVO a encore du pain sur la planche !

                                                                                                      JFR                                    







Page suivante >>