UA-46558017-1
L’ ÉDITO DU MOIS DE L'AVIVO C. DAVAT - Responsable des "LOISIRS" de l'Avivo NOTRE JOURNAL : "ESPACES" DE L'AVIVO LES ACTUALITÉS DE L'AVIVO

Prenez connaissance de notre éditorial du mois.

L’office social de l’AVIVO oeuvre pour la défense des personnes retraitées

Nous vous informons, dissertons les derniers événements  de l’actualité

Un assortiment de nos loisirs : Cinéma des aînés, des courses journalières,

Toutes les informations mensuelles de notre presse écrite.

SUITE...

SUITE...

SUITE...

SUITE...

SUITE...

© www.avivo.ch - Genève 2008-2017 / dj

L’ÉDITO

L’OFFICE SOCIAL

LES ACTUALITÉS

LES LOISIRS

LE JOURNAL « ESPACES »

Imprimer
L’OFFICE SOCIAL DE L'AVIVO Logo de l'Avivo

ACTUALITÉS

BONJOUR, CHÈRES AMIES, CHERS AMIS DE l’AVIVO,

















Comme vous le constatez, je n’ai pas disparu des radars, car il y a toujours des bonnes causes à défendre ! Hier, c’était pour une couverture des soins dentaires accessibles à tous.


Le Grand Conseil étudie le sujet, et dans un peu plus d’un an, ce sera le peuple qui aura le dernier mot. Aujourd’hui, c’est pour un autre sujet, un sujet d’une très grand importance et c’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien, même si vous ne vous sentez pas concernés, et pourtant ...


ASSURANCE MALADIE : LA FAILLITE D’UN SYSTÈME ABERRANT

Le paiement de la cotisation d’assurance-maladie est un casse-tête pour une grande partie de la population, en particulier pour les familles modestes qui doivent consacrer près de la moitié de leurs revenus pour le paiement du loyer de l’appartement et des cotisations à l’assurance-maladie. Cela, parce que les responsables politiques de notre pays ont considéré que les soins font parties des lois du marché, un marché où certains peuvent y faire des affaires, de bonnes affaires !


Nos dirigeants voulaient introduire une saine concurrence entre les caisses, ce qui aurait soit-disant pour effet de maîtriser le montant des cotisations ...


En fait, c’est la chasse aux bons risques, au prix d’une publicité fort coûteuse, et la tendance à mettre de côté les malades victimes de maladies graves et chroniques. Aujourd’hui, à Genève on est en tête du peloton !


Pensez, un adulte paie en moyenne F 553,53. Imaginez une famille composée d’un couple et de deux enfants de moins de 25 ans, en apprentissage ou aux études ...


IL EST TEMPS DE CONSTITUER UNE ASSURANCE-MALADIE PUBLIQUE CANTONALE A  BUT SOCIAL

Il s’agit de modifier la Constitution genevoise, car ce qui a été possible pour une assurance maternité doit être possible pour une assurance-maladie. Il convient d’introduire l’article suivant:


Art. 172, al. 4

Le canton est doté d’une caisse d’assurance maladie et accidents au sens du droit fédéral, ayant pour mission de garantir aux personnes domiciliées dans le canton une couverture de soins complète.


Cette caisse est constituée sous forme d’établissement public autonome, sous la dénomination « caisse cantonale d’assurance maladie et accidents à but social », et offre les prestations d’assurance maladie et accidents de base, telles que définies par le droit fédéral.


Je vous invite à signer l’initiative jointe au journal de ce mois et de la glisser dans une boîte postale, sans l’affranchir. Merci de votre soutien et de votre geste de solidarité.

                                                                                                     René ECUYER

                                                                                                     ancien Secrétaire de l’AVIVO et député

Page suivante >>