UA-46558017-1
L’ ÉDITO DU MOIS DE L'AVIVO C. DAVAT - Responsable des "LOISIRS" de l'Avivo NOTRE JOURNAL : "ESPACES" DE L'AVIVO LES ACTUALITÉS DE L'AVIVO

Prenez connaissance de notre éditorial du mois.

L’office social de l’AVIVO oeuvre pour la défense des personnes retraitées

Nous vous informons, dissertons les derniers événements  de l’actualité

Un assortiment de nos loisirs : Cinéma des aînés, des courses journalières,

Toutes les informations mensuelles de notre presse écrite.

SUITE...

SUITE...

SUITE...

SUITE...

SUITE...

© www.avivo.ch - Genève 2008-2017 / dj

L’ÉDITO

L’OFFICE SOCIAL

LES ACTUALITÉS

LES LOISIRS

LE JOURNAL « ESPACES »

Imprimer
L’OFFICE SOCIAL DE L'AVIVO Logo de l'Avivo

A LIRE...

             A DÉCOUVRIR                                                                             


             L’AUTEUR :                              UN LIVRE :

         ALEX  CAPUS      VOYAGEUR SOUS LES ÉTOILES


                                                                                                                                                L’UN  L’AUTRE

   



UN LIVRE...

Des livres...

« Un bon livre est celui qu'on retrouve toujours plein

après l'avoir vidé.  »


                                                             de Jacques Deval


L’auteur

Alex Capus est un écrivain suisse alémanique. Il vit à Olten, et allie dans ses récits ou romans fiction, rêve et recherches historiques.

Savoureux, parfois humoristique, son style alerte séduit immédiatement. Notamment dans ce dernier livre, il invite les lectrices et les lecteurs à voyager dans les mers du Sud pour un périple délicieux.


« Je préfère de beaucoup la biographie à la fiction, personnellement : la fiction est trop libre. Dans une biographie, on a une petite poignée de faits, les petits morceaux d’un puzzle, on s’assoit, on réfléchit, on les assemble d’une façon, puis d’une autre, puis on se lève et on les jette à terre, et on dit zut ! On va faire un tour, c’est vraiment apaisant. »


Ce texte de Robert Louis Stevenson est inséré à la fin de l’ouvrage d’Alex Capus. Et c’est exactement cela que ce dernier a écrit.  





bien loin, notamment aux îles Samoa, à Vailima. Il veut aller sur les traces de Robert Louis Stevenson, dans le but de retrouver, à l’instar de bien d’autres chercheurs, le trésor qu’évoque cet auteur célèbre dans son fameux roman.


Mais Alex Capus ne fait pas que voyager. Il enquête et se livre à des recherches historiques fouillées pour étayer son récit, sa biographie. On découvre ainsi des aspects tout à fait inédits du caractère et des choix de vie de Stevenson :


« Louis faisait face à toutes ces obligations avec le sens du devoir d’un chef de clan écossais. Il veillait à ce qu’on dise chaque jour le bénédicité. Il enseignait aux enfants la religion et l’histoire. A Noël, Pâques, et la Pentecôte il distribuait aux membres samoans de la maison des kilts en tartan Royal Stuart qu’il leur ordonnait de porter sur leurs hanches tatouées. Et si un travailleur forcé, fuyant le fouet des surveillants des plantations allemandes, se réfugiait à Vailima, Louis le recueillait et payait une indemnité à la Compagnie de commerce. »


Capus suit une piste : il veut retrouver l’île Cocos où aurait été enterré le trésor ecclésiastique de Lima, jadis confié à un capitaine de vaisseau disparu en haute mer.


Or, il découvre qu’il y a une autre île Cocos, près de l’archipel samoan, là où vivaient les Stevenson. L’écrivain la connaissait–il ? Contenait–elle un trésor ?

Une véritable épopée, mêlant vérité, documents et imagination, dans laquelle on se plonge avec bonheur, pour rêver sous les étoiles.

                                                                                                     Annette Zimmermann



Page suivante >>

Traduit de l’allemand par

Emanuel Güntzburger

Editions ACTES SUD  -  240 pages


Un trésor imaginaire, vraiment ?


Dans son voyage sous les étoiles, Alex Capus s’en va dans les mers du Sud,